industrie-aviation-economie

L’industrie de l’aviation et son poids dans l’économie mondiale

L’aviation est un secteur qui a un rôle très important dans l’économie mondiale. Parmi les nombreuses compagnies on trouve le groupe Airbus (airbus group) européen, BOEING un groupe américain. Les deux géants sont souvent en concurrence. Le groupe Airbus a été créé en 2000 par l’Espagne, la France, les groupe Lagardère SCA d’où résulte le nom EADS (European Aeronautic Defence and Space company). Le chiffre d’affaires d’EADS en 2013 est de plus de 59 milliards d’euro et compte plus de 144 000 salariés. Plusieurs nationalités ce son succédés pour diriger une tel   consortium qui pèse plusieurs milliards d’euro parmi ses dirigeants l’ex directeur général délégué de EADS et Président d’Aerospatiale Matra Lagardère International Mr GUT. Boeing (the Boeing Company) a été créé en 1916 par W.E.Boeing et G.C.Westervelt son nom au début était B&W pour ensuite devenir «  Boeing Airplane Company ». Le chiffre d’affaire de Boeing est de 53.3 milliards d’euro en 2007 et compte plus de 245 000 salariés. Pendant plusieurs années Boeing a été le leader sur le marché de l’aviation . Ils ont été détrôné par le consortium airbus en 2000 après la fusion entre le groupe Lagardère et Daimler AG . En 2001 EADS est passé numéro 1 des constructeurs d’avion civils. En 2006 Boeing reprend sa place de leadeur des avionneurs en détrônant airbus avec le nombre de vente, commande et de livraison.

Lire la suite

hollande-salon-agriculture-rencontre

François Hollande une rencontre tumultueuse au salon de l’agriculture

François hollande est arrivé à 6h45 au salon de l’agriculture pour l’inaugurer. Une heure après son arrivé des éleveurs sont venue lui crier leurs détresses. Il a été sifflé, insulté et huées les agriculteurs ont demandé la démission de hollande faute de soutenir les agriculteurs français. L’es agriculteurs se sentent abandonnées, ils sont désespérés. Le chef de l’état essaie de convaincre les éleveurs qu’il est à l’écoute de leurs cris de détresse et qu’il les soutient. Plus tard ça dégénère une centaine de personnes démolissant le stand du ministère de l’Agriculture et se battent avec les forces de l’ordre. Un manifestant été blessés, deux des manifestants ont été interpellées et relâchées plus tard. Le salon de l’agriculture ouvre ses portes et montre que les visiteurs sont au côté des agriculteurs dans leurs combats contre le ministère et de hollande. Pour certains visiteurs, les agriculteurs sont en train de se faire ruiner. Le chef de l’état quitte le salon vers midi, il est resté 6 heures en 2016. François hollande a eu un accueil musclé, le message qu’il a tenté de faire passer est qu’il ne se dérobait pas face à cette crise du monde agricole et qu’il venait écouter, discuter même avec les difficultés qu’il a rencontrées face aux huées et aux bousculades. Hollande s’attendait a tout cela, mais il a insisté à venir rendre visite aux agriculteurs. Une visite qui a duré deux heures de moins que l’an dernier, mais il tenait vraiment à cette visite qui a été la plus mouvementée de ce quinquennat. Rien ne dit que les autres politiques seront mieux accueillis que ce soit Manuel Valls ou tous les teneurs de l’opposition de la droite qui vont défiler également au salon de l’agriculture, car il y a une tension des agriculteurs et des éleveurs a l’égard de touts les responsable politique de gauche comme de droite.