Dossiers Economiques

Le guide du bon lancement de votre entreprise

Vous êtes sur le point de commencer votre nouvelle aventure entrepreneuriale ? Vous êtes l’associé de quelqu’un et vous venez de mettre les derniers points pour le lancement officiel de votre marque ? Bref, vous avez une entreprise à faire décoller et vous craignez les mauvaises surprises. Vous avez intérêt donc à rester vigilant, patient et surtout zen dans vos décisions. Nous avons retracé le chemin de plusieurs jeunes entrepreneurs dont Thierry Weinberg, le success story qui commence à attirer les attentions de cette sphère, pour tirer les meilleures conclusions de leurs expériences que nous vous présentons dans ce petit guide du bon lancement de votre entreprise. Une idée, une équipe et une communication Lancer une start-up, c’est comme si vous construisez une maison, vous devez toujours commencer par la base et grimper les escaliers un par un. Ainsi, tout commence par une idée et cette dernière devra sortir des sentiers battus. Vous ne pouvez pas répéter le projet de quelqu’un d’autre et vous classez dans la case des entrepreneurs. Encore pire, vous ne pouvez pas avoir une « nouvelle idée » sans qu’elle soit originale, voire révolutionnaire, pour assurer sa réussite. C’est d’ailleurs le cas de Jean-Noël Médus qui s’est spécialisé dans l’immobilier des campings à travers sa société Un Toit pour Toi. Les nouveautés ne manquent jamais, faites preuve de créativité, faites des recherches et ayez le bon sens d’analyse pour dénicher un concept propre à vous. Votre équipe déterminera aussi votre potentiel de réussite. Le choix de vos associés et collaborateurs doit passer en premier. Vous avez intérêt à oublier les liens familiaux ou d’amitié et trouver des personnes qualifiées qui peuvent apporter une réelle valeur ajoutée à votre projet. Si vous êtes développeur et que l’argent vous fait défaut, c’est un investisseur capable de croire en vous qui vous sauvera la vie, pas un ami commercial pour vendre votre produit avant de le produire. Faites-vous encadrer par une équipe compétente qui vous partagera le rêve dès le début. Rappelez-vous de l’exemple de Steve Jobs qui a su former une équipe de vraies compétences qui l’a échangé ses grands rêves pour pouvoir bâtir la légende d’Apple. Vous avez votre idée, votre équipe est prête, place maintenant à la communication autour de ce que vous allez offrir aux clients. Contactez les blogueurs, préparez vos réseaux sociaux, informez les médias de votre présence, faites couler de l’encre. De nos jours, les start-ups dépensent la majorité de leur budget de communication sur les réseaux sociaux où elles peuvent toucher une communauté ciblée et plus nombreuse avec le moindre coût. Profitez de cette technologie, attirez vos clients potentiels et parlez avec eux pour créer la communauté de votre marque qui lui sera toujours fidèle. Les grands contrats et le développement à l’international Une start-up, ça commence petit et ça grandit vite. Il ne vous est jamais interdit de viser gros et de miser sur les grands coups pour réussir votre croissance. Mais, faites attention car il existe une grande différence entre faire vite et faire comme un boss. Votre entreprise pourra porter une solution efficace et innovante à des milliers de clients, alors prenez le temps de réfléchir sur votre stratégie commerciale et à choisir, si l’occasion se présente, vos partenaires et même vos clients. Il est stratégique de signer des partenariats avec les grandes boites et se mesurer à leur potentiel, car les grands contrats vous feront avancer plus vite que vous ne l’imaginez. D’ailleurs, le cas de Mr Weinberg qui investit dans les stratégies d’optimisation des dépenses, peut vous servir de leçon puisque c’est ce choix qui lui a permis de viser les grands partenaires et par la suite le marché international. C’est ainsi que vous pouvez continuer vos recherches pour améliorer votre produit en vous adoptant à plusieurs profils de consommateurs. Le développement à l’international est un grand palier de l’entrepreneuriat. Mais, vous devez respecter les étapes et donner le temps au temps pour bien accroitre votre projet. Rappelez-vous que l’essentiel, c’est de voir votre bébé grandir de la bonne manière, pas grandir rapidement en loupant plusieurs bases d’éducation, car c’est pareil pour dans ce monde de business.

Lire la suite

L’industrie de l’aviation et son poids dans l’économie mondiale

L’aviation est un secteur qui a un rôle très important dans l’économie mondiale. Parmi les nombreuses compagnies on trouve le groupe Airbus (airbus group) européen, BOEING un groupe américain. Les deux géants sont souvent en concurrence. Le groupe Airbus a été créé en 2000 par l’Espagne, la France, les groupe Lagardère SCA d’où résulte le nom EADS (European Aeronautic Defence and Space company). Le chiffre d’affaires d’EADS en 2013 est de plus de 59 milliards d’euro et compte plus de 144 000 salariés. Plusieurs nationalités ce son succédés pour diriger une tel   consortium qui pèse plusieurs milliards d’euro parmi ses dirigeants l’ex directeur général délégué de EADS et Président d’Aerospatiale Matra Lagardère International Mr GUT. Boeing (the Boeing Company) a été créé en 1916 par W.E.Boeing et G.C.Westervelt son nom au début était B&W pour ensuite devenir «  Boeing Airplane Company ». Le chiffre d’affaire de Boeing est de 53.3 milliards d’euro en 2007 et compte plus de 245 000 salariés. Pendant plusieurs années Boeing a été le leader sur le marché de l’aviation . Ils ont été détrôné par le consortium airbus en 2000 après la fusion entre le groupe Lagardère et Daimler AG . En 2001 EADS est passé numéro 1 des constructeurs d’avion civils. En 2006 Boeing reprend sa place de leadeur des avionneurs en détrônant airbus avec le nombre de vente, commande et de livraison.