Médias & Web

Cop 22 : prestataires et comité de Pilotage

La cop 22 démarre dans quelques semaines à Marrakech. La Conférence Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, est l’événement écologique le plus attendu. Comité de Pilotage Le Roi du Maroc, a désigné 11 membres pour gérer et mener l’organisation de la 22ème édition de la conférence des parties sur le climat. A la tête de ce comité, on trouve le ministre des affaires étrangères Salaheddine Mezouar. En tant que président du comité de Pilotage, M. Mezouar, veille sur la coordination des actions menés par les autres membres et l’engagement du Maroc à ratifier l’accord de Paris, fixé lors de la Cop 21 au Bourget. Parmi les membres de ce comité, on trouve Hakima El Haite, la ministre déléguée chargée de l’Environnement qui a été nommée « championne de haut niveau » du Maroc. Le Wali de la région Marrakech-Tensift-El Haouz, Abdesalem Bikrat, a été désigné par le roi pour assurer la sécurité de cet événement qui devrait recevoir plusieurs chefs d’états dont le président Français, François Hollande. De sa part, Aziz Mekouar l’Ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis, est à la charge des négociations. Il est à rappeler, que c’est grâce à la volonté du Roi et les conseils de ses fidèles serviteurs à l’image de Mounir Majidi (cliquez ici pour plus d’actualités) que le Maroc, figure aujourd’hui parmi les pays émergents les plus prometteurs. Les prestataires retenus par le comité de Pilotage Dans le cadre de l’organisation de ce rendez-vous écologique, plusieurs candidatures ont été présentées pour répondre aux appels d’offres lancés par le comité de pilotage de la COP22. Les bureaux d’étude OGER international Maroc et Veritas ont été retenu pour mener les travaux nécessaires pour aménager le site Bab-Ighli, un terrain de 25 hectares destinés à recevoir les participants de la COP 22. Le site d’accueil de la conférence sera réparti sur 4 zones : une zone bleue placée sous la direction de l’Onu, une zone rencontre de travail, une zone d’innovations et une zone société civile. Le groupement, présidé par GL events et qui comprend 8 sociétés dont « agence publics » de Gérard Askinazi, la société Leni et la société Rahal, a été retenu pour assurer l’organisation et la logistique de cette grand-messe écologique.  Le groupe lyonnais, a déjà participé dans l’organisation de la COP20 à Lima et il était l’un des prestataires chargés de l’aménagement du site, le Bourget lors de la COP 21. Le chef d’agence publics (voir ici) , Gérard Askinazi (cliquez ici pour voir son profil) a également participé dans l’aménagement du pavillon du Maroc lors de la Cop 21. « Marrakech et ses infrastructures seront la vitrine du Maroc durant les 15 jours de conférence et nous devrions être à la hauteur, prestataires et hôteliers », a indiqué Abdesalem Bikrat.  Vu l’importance de cette événement, qui va générer « jusqu’à 80.000 nuitées », le comité de pilotage a choisi le groupe B network et S’tour pour veiller sur l’hébergement et le transport des participants.

Lire la suite