Les maladies les plus fréquentes chez les personnes âgées en France

Selon INSEE, en 2060, la France comptera plus de 23.6 millions de personnes de plus de 60 ans. Cette étude menée par INSEE sur la projection de la population française en 2030 et 2050 a pour but de prévenir les besoins futurs de la France. L’allongement de la vie fait que le nombre de personnes atteignant un âge où la menace de développer des maladies chroniques et dégénératives et des incapacités liées aux modes de la vie s’amplifie.

Parmi les pathologies les plus fréquentes, touchant les personnes âgées de plus de 60 ans en France, on peut citer : la fracture du col du fémur, l’arthrose, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et surtout la maladie de Parkinson.

Fracture du col du fémur

Un traumatisme comme une simple chute, surtout pour les personnes âgées de 80 ans peut engendrer la fracture du col de fémur, 48 000 cas en France. En effet, 33 % des personnes de plus 65 ans, tombent une fois au moins. Ce type de fracture est deux fois plus élevé chez les femmes âgées que chez les hommes. Par contre, 20 % des victimes de fracture du col du fémur décèdent dans l’année, alors que 50% gardent des séquelles permanentes, induisant une perte d’autonomie et un besoin d’assistance à domicile.

Afin de prévenir contre ce type de fracture, il vaut mieux maintenir une activité physique régulière et une alimentation équilibrée.

L’arthrose

La maladie articulaire la plus fréquente, surtout au niveau des articulations des mains et des poignets avec celles des hanches et des genoux. C’est la conséquence du cartilage qui ne se régénère moins bien chez les personnes âgées, et qui au fil du temps le cartilage disparait et laisse l’os à nu, ce qui induit des douleurs lorsque le malade est en mouvement. A long terme, cette maladie évolue selon les personnes et provoque très souvent des déformations des articulations des mains et des genoux.

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC)

Un AVC est provoqué par la rupture, dans le cerveau, d’un vaisseau sanguin causant soit le décès soit des séquelles permanentes sur la capacité de se déplacer ou de voir ou de parler ou causant même une paralysie. L’une des causes de l’AVC est l’hypertension artérielle et le taux de cholestérol élevé.

Parkinson

C’est la maladie la plus courante des pathologies neurodégénératives, et qui est pour le moment incurable, elle touche plus les hommes (55 %) que les femmes (45 %). Cette pathologie causée par la perte de cellules neuronales dans la substance noire, une partie du cerveau. Ces cellules sont le siège de la production de la dopamine, un médiateur de l’influx nerveux. La diminution de la dopamine entraine l’apparition de tremblement des membres, une lenteur des mouvements et des troubles du sommeil.

Prévenir pour mieux guérir

Pour vieillir sereinement, sans penser à tous les problèmes financiers que peut engendrer la fragilisation d’une personne à un âge plus avancé, mieux vaut penser à souscrire à une compagnie de prévoyance (Filiassur, AGPM, CNP…) soit pour une assurance de garantie d’hospitalisation, soit pour une assurance d’autonomie.

L’assurance hospitalisation, permettra de prendre en charge tous les frais d’hospitalisation en cas d’accident ou de maladie, par versement d’une somme pouvant atteindre 200 € par jour que l’assuré peut l’utiliser selon son gré. Ces indemnités sont, bien sûres, cumulables avec les prestations de la sécurité sociale et avec celle de la mutuelle santé.

Pour l’assurance autonomie, comme celle proposée par Filiassur assurance, grâce à une cotisation de 5 € à un âge entre 40 et 75 ans, l’assuré recevra une indemnité sous forme de capital pouvant atteindre 20.000 €.

Ces deux assurances peuvent permettre aux personnes âgées de couvrir tous leurs frais liés aux soins médicaux que ce soit à l’hôpital ou à domicile.